Press Release 2015

MOT D’ACCUEIL DE S.E.MINISTRE DE LA CULTURE DU LIBAN M. RAYMOND ARAYGI

Quel est le pouvoir de l’image dans notre Monde où tout passe par le visuel et l’audiovisuel. Nous assistons aujourd’hui à des guerres en direct et nous recevons un flot d’images que nous n’arrivons pas à gérer tant elles sont immédiates et contradictoires. Nous étalons sur les écrans des réseaux sociaux notre vie privée, nos voyages, nos célébrations, nos enfants, pour offrir au regard des autres une version linéaire de nos vies et un fantasme de bonheur idéal. Nous avons en quelque sorte chacun les moyens de faire notre cinéma !

Mais ces images que nous subissons de manière passive ou que nous publions de manière compulsive sont les indices de nos égarements dans un monde de l’image que nous avons de plus en plus de mal à comprendre et à maitriser.

Or chaque image est porteuse de signes et de sens et le cinéma reste le seul médium qui prend le temps de réfléchir sur ces signes et d’en extirper le sens. Le seul médium qui assume clairement et sans rétention la responsabilité de son message!

Le cinéaste est cet oeil qui se jette sur le monde et tente de le décoder en contournant la désinformation et retirant les masques. Derrière la fiction et le rêve qu’il propose, se dressent les aspirations intimes de chacun, se réveille la conscience intérieure de chacun.

Le cinéma devient alors le support d’une vérité, une pause réflexive dans la marche implacable du quotidien, un véhicule puissant de liberté. Car s’il permet de rêver, il permet surtout de se réveiller et d’entendre les voix des opprimés, condamnés au grand silence de l’Histoire.

C’est pourquoi, dans notre monde obsédé par l’image, le cinéma est plus que jamais une nécessité, car il est cet «Art de l’image». Et comme tout Art, il est l’expression de ce qui reste profondément humain en l’Homme et porte en lui toute l’espérance du genre humain.

Avec l’Ambassade de Grèce à Beyrouth et la Grèce, berceau du théâtre- lui-même ancêtre du cinéma- nous espérons poursuivre bien au-delà de cette 8ème édition du Festival du Cinéma Grec notre collaboration active pour que s’éclairent pendant longtemps encore nos écrans, de films magiques et essentiels, pour que s’élèvent pendant longtemps encore les voix de nos talentueux cinéastes. Je remercie tous les acteurs de cet évènement de qualité et apporte tout le soutien et les encouragements du Ministère de la Culture pour la réussite de ce festival.

Raymond Araygi
Ministre de la Culture.



Beirut Greek Film Festival 2017 Poster
Beirut Greek Film Festival 2016 Poster
Beirut Greek Film Festival 2015 Poster
Beirut Greek Film Festival 2014 Poster
Beirut Greek Film Festival 2013 Poster
Beirut Greek Film Festival 2012 Poster
Beirut Greek Film Festival 2011 Poster
Beirut Greek Film Festival 2010 Poster
Beirut Greek Film Festival 2009 Poster
Beirut Greek Film Festival 2008 Poster